RAS LE BOL au CRIJ !!!

Publié le par CRIJ

Bien que tardive, la réunion mise en place par le Préfet avec les quatre principaux financeurs du CRIJ a  eu lieu le même jour à 19 h : aucune proposition concernant le financement et les missions du CRIJ Poitou-Charentes n’a été faite.

La seule décision prise lors de cette réunion a été la demande de réalisation d’un audit « Financements/Ressources humaines » pour déterminer le ‘coût moyen’ d’un CRIJ.

 

Aujourd’hui, jeudi 27 janvier 2005, les salariés du CRIJ s’interrogent.

 

-         Les missions de service public* remplies par le CRIJ intéressent-elles encore l’Etat, la Région, la Ville de Poitiers et le Conseil Général de la Vienne ?

* une documentation régionale à destination des jeunes,

   l’animation d’un réseau d’information des jeunes (CIJ, BIJ, PIJ),

   l’information du public jeune et du public relais,

   la mise en place de services adaptés aux besoins des jeunes,

   de façon gratuite, anonyme et non discriminatoire.

  

-         Quand prendra t-on en compte les attentes et les besoins des nombreux jeunes fréquentant le CRIJ (150 000 jeunes / an) ?

 

-         Y a- t-il une réelle politique jeunesse, nationale, régionale, locale ?

 

-         Les 14 salariés du CRIJ ne deviennent-ils pas les otages de jeux et d’enjeux politiques ?

 

 Le collectif des salariés du CRIJ Poitou-Charentes

Publié dans crij-poitiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article